JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • angestellte teaser schmal

Newsroom

S'informer.

Comprendre les enjeux.

Prolongation des mesures coronavirus : le Conseil fédéral a pris la bonne décision

Mercredi, 19. Janv. 2022
Plus de 30 000 cas positifs au covid-19 annoncés quotidiennement ces derniers jours et un taux de reproduction supérieur à 1, la situation sur le front de la pandémie reste encore très tendue. En prolongeant, les mesures pour lutter contre le coronavirus, le Conseil fédéral choisit la voie de la sécurité. Employés Suisse salue cette décision.

 

L’obligation de home-office et les dispositions relatives aux quarantaines-contact le sont jusqu’à fin février. D’autres mesures, notamment la 2G, 2G+, le port du masque en intérieur, sont prolongées jusqu’à fin mars. Lors de sa séance de début février, le Conseil fédéral fera un bilan de la situation et décidera d’une adaptation des mesures ou non.

 

Le Conseil fédéral maintient les quarantaines-contact. Pour Employés Suisse, la mesure fait sens, car c’est une mesure qui permet de limiter la propagation du virus. L’association a toutefois conscient que pour nombre d’entreprise la gestion de ses quarantaines est un défi.

 

Certaines entreprises ont bien réussi à s’adapter de la situation et leur chiffre d’affaires ne souffre que peu de la pandémie. En revanche, d’autres entreprises sont fortement impactées par la crise que nous vivons. Le soutien de la Confédération et des cantons doit se poursuivre aussi longtemps que cela est nécessaire. Le Conseil fédéral n’a pour l’instant pas prolongé les dispositions relatives au chômage partiel. Selon l’évolution de la situation, il ne devra pas hésiter à le faire pour Employés Suisse. La crise sanitaire que nous vivons ne doit pas engendrer une crise économique générale.

 

Non seulement des entreprises, mais aussi des employé-e-s peuvent se retrouver dans une situation compliquée. Tout le monde n’apprécie pas forcément de télétravailler et de perdre le contact direct avec ses collègues de travail. En outre, certaines personnes sont mises sous pression, car à ce jour, nous ne savons pas encore exactement quand la crise se terminera. Employés Suisse appelle les employeurs à s’engager en faveur de la santé mentale de leurs employé-e-s.

 

Si votre entreprise ne s’engage pas suffisamment dans le domaine ou cherche à mettre des mesures en place, n’hésitez pas à nous contacter. Employés Suisse est votre partenaire pour une gestion de la santé durable en entreprise. Plus d’information ici.

 

Employés Suisse
Identification
Contact
Recherche