JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • angestellte teaser schmal

Newsroom

S'informer.

Comprendre les enjeux.

Évitez les pièges lorsque vous partez en voyage

Mercredi, 23. Juin 2021
Vacciné, testé négatif – vous êtes enfin autorisé à voyager à nouveau ! Avant de vous lancer dans l’aventure, il y a quelques éléments d’ordre juridique à prendre en compte, afin que cela ne se termine pas mal.

 

Remboursement de voyages annulés – s’informer sur les conditions
Même s’il est possible de se rendre dans la plupart des pays, cela ne signifie pas que certains pays ou régions ne puissent à nouveau se fermer. Par exemple, parce qu’une nouvelle mutation dangereuse du coronavirus s’y propage. Vous devez donc savoir clairement dans quelles conditions et auprès de qui vous pouvez annuler un voyage. Par exemple, si vous avez réservé des vacances dans une agence de voyage mais que celles-ci proviennent d’un autre voyagiste : l’agence de voyage est l’intermédiaire, alors que le contractant est le voyagiste. Tout remboursement doit être demandé au voyagiste. Assurez-vous donc de connaître sa politique d’annulation.

 

Renseignez-vous également pour savoir si les remboursements des voyagistes, des compagnies aériennes, des hôtels, etc., se font sous forme d’argent ou de bons. Dans ce dernier cas, le remboursement ne vous profitera que si vous réservez à nouveau auprès de ce voyagiste.

 

L’assurance contre une épidémie inclut-elle une pandémie ?
Dans les polices d’assurance voyage, les épidémies sont parfois couvertes. La grande question est alors de savoir si une pandémie compte comme épidémie. Le professeur Walter Fellmann, médiateur pour les assurances privées et la Suva, a rédigé une expertise (en allemand) sur le sujet. La question n’est pas facile, mais le professeur Fellmann conclut qu’épidémie est un terme générique et que pandémie est un sous-type d’épidémie. Au terme de cette expertise, une pandémie est une épidémie et les prestations d’assurance qui devraient être fournies dans le cas d’une épidémie devraient également être fournies dans le cas d’une pandémie.

 

Le bureau du médiateur veut utiliser l’expertise pour parvenir à des règlements à l’amiable entre les assurés et les compagnies d’assurance. En l’absence de solutions à l’amiable, les tribunaux devront décider si les refus de couverture contestés sont autorisés ou non dans des cas individuels.

 

Ne vous laissez pas tenter par les faux avis sur les plateformes de voyage
Emplacement idéal, vue sur la mer, chambres confortables, cinq restaurants – tout le monde semble enthousiaste à propos de cet hôtel et lui attribue quatre ou cinq étoiles sur le portail de voyage. La seule chose que personne ne mentionne est la route à quatre voies juste devant l’hôtel, la taille minuscule des chambres et le service minable. Soyez sceptique, ne vous fiez pas uniquement aux critiques des autres. Elles pourraient même être fausses. Il existe des prestataires qui créent des fausses critiques contre rémunération. Or cette pratique est illégale et les plateformes prennent des mesures à son encontre.

 

Si vous voulez éviter toute déception, il est préférable de se renseigner sur un hôtel ou une maison de vacances par différents moyens avant de réserver.

 

Attention aux faux-semblants lors de la réservation des vols
Les modèles de tarification des compagnies aériennes vous invitent souvent à faire preuve de créativité lors de la réservation des vols. Par exemple, les compagnies aériennes proposent des vols long-courriers à des prix plus avantageux à l’étranger que sur leur marché national. Vous pourriez ainsi voler moins cher si vous réservez le vol Milan-Zurich-Bangkok au lieu de Zurich-Bangkok. Si vous effectuez un aller-retour le même jour, il est généralement plus économique de réserver deux vols aller-retour, séparés par quelques jours, plutôt qu’un seul vol aller-retour pour cette journée, car les vols deviennent nettement moins chers s’ils sont séparés par plusieurs jours. Cette astuce s’appelle le «cross ticketing».

 

Dans les deux cas, l’astuce est ainsi de réserver des vols que l’on n’entend pas prendre. Ne pensez pas que cela ne dérange pas les compagnies aériennes. Les conditions de transport de Lufthansa, par exemple, stipulent que la compagnie aérienne est autorisée à corriger le prix du billet si vous ne prenez pas le vol tel qu’il a été réservé. Lufthansa a même intenté des poursuites contre des passagers. La situation s’empire si vous n’embarquez pas sur le vol au premier point de départ. Vous pouvez alors être supprimé de la liste des passagers et perdre votre droit au transport. Si vous voulez éviter de tels tracas, il est préférable de réserver correctement le trajet que vous voulez parcourir et de choisir éventuellement un vol moins cher à un moment un peu moins favorable.

 

Attention avec les médicaments lorsque vous voyagez à l’étranger
Un médicament approuvé en Suisse peut être interdit dans d’autres pays. C’est le cas, par exemple, des analgésiques ou des médicaments psychotropes. Vérifiez si les médicaments que vous souhaitez emporter avec vous sont autorisés dans le pays de destination (et le pays de transit, le cas échéant).

 

Sinon, ils pourraient être considérés comme des drogues. Si les choses tournent mal, vous pourriez même vous retrouver en prison. C’est ce qui est arrivé au Caire il y a deux ans à une Britannique qui avait des analgésiques dans ses bagages.

 

Même si vous essayez de bien cacher les médicaments dans vos bagages, méfiez-vous. Les chiens policiers les trouveront!

 

Mieux vaut prévenir que guérir : assurance voyage
Si vous voulez être tranquille, prenez une assurance voyage. Employés Suisse vous propose une offre intéressante avec l’Européenne Assurances Voyages ERV, qui couvre beaucoup de choses. ERV propose également un pack COVID-19 pour une sécurité maximale.

 

Hansjörg Schmid
Identification
Contact
Recherche