JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Bring your own Device à l’heure du coronavirus

Mercredi, 18. Mars 2020

En raison du coronavirus, mon entreprise me demande d’effectuer du télétravail avec mon ordinateur portable privé. Qui supporte les frais ?

Ce que l’employeur entend introduire ici est un système appelé « Bring Your Own Device » (BYOD – traduit librement : amenez votre propre appareil électronique). En principe, dans un tel cas, l’équipement privé de l’employé lui sert ensuite à se connecter au service informatique de l’entreprise. Les règles d’utilisation de l’entreprise trouvent application. L’employé reste cependant propriétaire de l’appareil.

Les frais relatifs à l’utilisation professionnelle doivent être pris en charge par l’employeur. Les chiffrer est toutefois difficile. En conséquence, il peut être utile de convenir d’un montant forfaitaire servant à indemniser cette utilisation professionnelle d’équipement privé, dans le sens de l’art. 327a al. 2 CO. En cas de doute quant au montant, on privilégiera la variante la plus favorable à l’employé, entendu que normalement, il revient à l’employeur de mettre à disposition les équipements de travail. C’est à l’employeur qu’il appartient en outre de supporter les frais de logiciels requis par l’entreprise, support technique inclus.

Vous trouverez une foule d’informations détaillées et pratiques sur tout ce qui concerne le BYOD dans l’article suivant

Identification
Contact
Recherche