JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Unia et Employés Suisse exigent le maintien du plan social de Swissmetal

Lundi, 02. Avr. 2012

D’entente avec le commissaire provisoire au sursis concordataire, le conseil d’administration de Swissmetal Industries SA a résilié à titre préventif, pour le 30 juin
2012, le plan social de juillet 2007.

Les deux organisations de salarié-e-s, le syndicat Unia et les Employés Suisse, refusent net la résiliation du plan social et en exigent le maintien. L’avenir des sites de Dornach et Reconvilier reste entouré d’incertitudes. Les travailleurs et travailleuses ont dès lors besoin de la protection d’un plan social.Swissmetal justifie cette résiliation par les exigences prévues dans le plan social, qui auraient sérieusement entravé les discussions intensives consacrées aux scénarios possibles pour l’avenir de l’entreprise. Le syndicat Unia et les Employés Suisse jugent cette argumentation indéfendable et contreproductive.

D’abord, le code suisse des obligations (CO) prévoit de toute façon qu’en cas de transfert des rapports de travail, les conditions d’engagement en vigueur restent valables pendant une année. Ensuite, le plan social n’aura pas de conséquences financières majeures, si un maximum d’emplois est maintenu avec la reprise de l’entreprise. Par ailleurs, le plan social de 2007 s’avère crucial aux yeux d’Unia et d’Employés Suisse, si un important licenciement collectif devait intervenir.

 

La résiliation du plan social est un affront aux employé-e-s, qui ont largement contribué à ce que Swissmetal reprenne des couleurs ces derniers mois. Le groupe a ainsi pu honorer ses commandes dans les délais, avec un niveau de qualité irréprochable. D’où une bien meilleure position de Swissmetal sur le marché.

Unia et Employés Suisse réfutent catégoriquement l’affirmation de Swissmetal, qui prétend qu’en 2007 les négociations auraient été menées dans des conditions bien plus favorables. Au contraire, le plan social faisant suite à la deuxième grève de Reconvilier avait été négocié alors que Swissmetal était confronté à une situation économique désastreuse. Ces problèmes économiques avaient d’ailleurs abouti à une vague de licenciements, sur les deux sites du groupe.

 

Unia et les Employés Suisse exigent le maintien du plan social
Il est bien clair aux yeux d’Unia et des Employés Suisse que le maintien du plan social est dans l’intérêt des travailleurs/euses comme de l’employeur. En résiliant le plan social, Swissmetal mettrait en péril la confiance péniblement regagnée sur le marché. Unia et les Employés Suisse invitent donc Swissmetal à revenir sur sa décision.

 

Renseignements:
Alex Ertl, avocat d’Employés Suisse, 044 360 11 52
Hans Strub, secrétaire régional d’Employés Suisse, 079 703 68 78

Identification
Contact
Recherche