JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Forte réduction sur l'offre actuelle de formation continue
  • Réduction de primes auprès des caisses maladie et des assurances

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Une occasion ratée de plus!

Lundi, 25. Sept. 2017

Après ce dimanche de votation, la question se pose, une fois de plus: la Suisse est-elle encore capable d’entreprendre des réformes? Plus grave encore: a-t-on atteint les limites de la démocratie directe?

Aujourd’hui, le peuple s’est prononcé contre des solutions et pour la poursuite d’un statut précaire. Au cours d’un processus de plusieurs années, le Conseil fédéral et le Parlement ont élaboré un compromis tourné vers l’avenir. Des enjeux importants, tels que la flexibilisation de l’âge de la retraite, le renforcement de l’AVS ou encore le refinancement ont, à l’issue de négociations difficiles, débouché sur un compromis qui n’a satisfait personne mais que tous les citoyens responsables et prévoyants ont considéré digne d’être soutenu. Une préoccupation majeure pour Employés Suisse – le droit de rester dans la caisse de pension au-delà de la 58e année – a malheureusement, été reportée.

Seuls les extrêmes en profitent

Employés Suisse n’a pas beaucoup de raisons d’espérer un redressement prochain de la situation désastreuse, ni qu’une solution acceptable pour tous puisse être trouvée. La perspective d’une prévoyance retraite durable semble bien lointaine. Il y aura, à nouveau, des discussions interminables et des conflits politiques. Le pari des différentes forces de droite a porté ses fruits: d’ici quelques années, l’AVS sera dans un état tel qu’un démantèlement conséquent des prestations sera incontournable. De l’autre côté, l’extrême gauche politique peut se réjouir à la perspective de la lutte des classes.

Percevoir les signes des temps

Employés Suisse attend de ceux qui ont empêché la révision une reprise efficace et prioritaire du débat. Reste l’espoir que les politiciens qui donnent le ton perçoivent malgré tout les signes du temps et prennent les problèmes de la prévoyance retraite en main.

Pour toute demande de précisions:

Thomas Feierabend, Président Employés Suisse, tél. 078 602 20 30

Christof Burkard, Responsable Partenariat social et droit du travail collectif Employés Suisse, tél. 079 768 58 98

Login
Kontakt
Suchen