JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Suppression de la moitié de l’effectif chez Scintilla

Mercredi, 20. Nov. 2013

330 des quelques 625 places de travail pourraient disparaître chez Scintilla à Zuchwil dans le canton de Soleure. Employés Suisse demande des mesures pour maintenir le plus possible de places de travail et éviter les cas de rigueur.

En 2009, Scintilla SA, qui fait partie du secteur d’activité outillage électroportatif de l’entreprise Bosch, avait annoncé une réorganisation de son segment « travail du bois ». Déjà avant, des mesures avaient été mises en œuvre pour augmenter la productivité. Les employés espéraient ainsi que le site de Zuchwil soit renforcé. Les espoirs se sont brutalement anéantis. Le pire scénario possible se produit. Scintilla veut fermer la production et le développement d’outils électriques pour le travail du bois et le traitement de surface. Cela devrait signifier la suppression de la moitié des places de travail en Suisse d’ici 2016.

Une fois encore, un groupe se portant bien, Robert Bosch SA, supprime des postes de travail en Suisse. Employés Suisse est étonné que cette mesure soit justifiée entre autres par le franc fort. Cet argument n’est plus valable, car grâce à un renchérissement à l’étranger, les marges se sont de nouveau améliorées en Suisse.

Employés Suisse demande que, durant la phase de consultation qui se déroule jusqu’au 20 décembre, des solutions soient chercher avec les partenaires sociaux pour maintenir le plus possible de places de travail. Cela concerne aussi et surtout les 48 places d’apprentissage.

Les employés qui sont licenciés malgré tous les efforts doivent être activement soutenus dans la recherche d’un nouvel emploi ou muter à l’interne. Etant donné que la moyenne d’âge est relativement élevée dans le secteur de la production, des mesures spéciales doivent être envisagées pour les travailleurs âgés. Par exemple, l’âge de préretraite peut être abaissé de 60 à 58 ans. Cette mesure ne doit pas amener des désavantages pour les employés. Les cas de rigueur doivent à tout prix être évités. De tels efforts peuvent être attendus d’une entreprise aussi réputée que Robert Bosch SA.

Cette suppression de place de travail annoncée est un nouveau choc pour le canton de Soleure, après l’annonce récente de Nexans de supprimer le site de Breitenbach. Les politiques soleurois doivent maintenant agir.

Pour tous renseignements

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43

Identification
Contact
Recherche