JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Revendications pour les négociations de la nouvelle CCT

Mardi, 04. Sept. 2012

Employés Suisse a établi ses revendications pour la nouvelle CCT-MEM dont les négociations débuteront en novembre. Au premier plan, Employés Suisse demande que la CCT soit plus contraignante et que la participation des employé(e)s soit renforcée dans les entreprises et au niveau européen.

Employés Suisse souhaite aussi :

  • Une limite de 3 % du personnel temporaire dans les entreprises
  • Les entreprises ne formant pas d’apprenti(e)s contribuent à un fonds
  • Un système de quota pour que les entreprises engagent des personnes avec un handicap
  • Créer plus d’offres de garderie ou de gardes d’enfants

Employés Suisse ne souhaite pas :

  • La modification de l’horaire hebdomadaire de 40 heures
  • Fixer des salaires minimaux dans la CCT

Dans tous les cas, Employés Suisse souhaite maintenir les bons standards actuellement en vigueur. Employés Suisse revendique aussi l’extension du champ d’application de la CCT.

Employés Suisse est conscient de la responsabilité incombant aux organisations des travailleurs dans ces négociations. C’est pourquoi Employés Suisse n’intégrera pas les négociations de manière hostile. « Avec des manœuvres d’intimidation et une rhétorique de combat, on obtient rien ; ceci conduit à un mauvais climat dans les négociations et empêche d’arriver à des solutions pour le bien des employé(e)s » a déclaré Benno Vogler, président d’Employés Suisse. «Nous voulons des négociations avec un partenariat social constructif».

Identification
Contact
Recherche