JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Réforme de la prévoyance vieillesse 2020 - La réforme doit passer la rampe

Mercredi, 19. Nov. 2014

Le Conseil fédéral a aujourd’hui présenté une réforme équilibrée et raisonnable. Employés Suisse demande aux politiques et au patronat de prendre part aux discussions.

Dans son message relatif à la réforme de prévoyance vieillesse 2020 adopté aujourd’hui, le Conseil fédéral a maintenu dans les grandes lignes ses propositions. Maintenir le niveau des rentes et garantir le financement de la prévoyance vieillesse restent au centre de la réforme, ce qu’Employés Suisse salue.

L’association va étudier avec grand intérêt les nouvelles propositions du Conseil fédéral. Employés Suisse considère judicieux la suppression de la déduction de coordination dans le deuxième pilier. Ainsi, les personnes travaillant à temps partiel ne devront plus être désavantagées. (Plus particulièrement celles ayant plusieurs temps partiels, car la déduction est faite pour chaque emploi normalement.) Une autre mesure vue comme positive concerne les travailleurs âgés. Les taux de bonification vieillesse ne devront plus augmenter à partir de 45 ans. Cela rend les travailleurs âgés par rapport aux jeunes moins chers.

La réforme qui est maintenant entre les mains des parlementaires ne doit pas échouer. Employés Suisse demandent à toutes les forces politiques et de l’économie de prendre maintenant leur responsabilité, car une chose est claire : cette réforme est nécessaire.

Pour tous renseignements

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43

Identification
Contact
Recherche