JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Novartis doit prendre ses responsabilités et requalifier les personnes concernées

Mardi, 21. Janv. 2014

Novartis a annoncé la suppression de 500 places de travail. L’annonce simultanée faite de la création d’autant de postes est loin d’être un message réconfortant pour les employés concernés. En effet, les nouveaux emplois requièrent des qualifications différentes et les places de travail seront peut-être à un autre endroit. C’est pourquoi Employés Suisse demande au management de Novartis que les personnes concernées par la restructuration obtiennent une requalification professionnelle et qu’une nouvelle place de travail leur soit offerte. Le but est de limiter au maximum le nombre de licenciements. La suppression et la création de postes doit être coordonnées dans le temps afin d’assurer le transfert.

Les employés devant se rendre à une place de travail plus éloignée doivent obtenir une indemnisation pour le trajet plus long. Il en va de même pour les personnes changeant de domicile suite à leur nouvelle situation professionnelle. Les employés qui, malgré tous les efforts, perdraient tout de même leur emploi doivent être soutenus activement dans la recherche d’un nouveau travail ainsi que dans leur requalification professionnelle.

Pour tous renseignements

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43

Identification
Contact
Recherche