JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Nouvelle étape dans la discussion sur l’enregistrement du temps de travail

Vendredi, 21. Mars 2014

La volonté des autorités d’assouplir l’enregistrement du temps de travail se fait de plus en plus ressentir. Un premier projet de simplification du temps de travail a déjà échoué auprès des partenaires sociaux. Mais ce premier échec n’a pas empêché l’entrée en vigueur le 1er janvier 2014 d’une directive du Secrétariat d’Etat à l’économie permettant à certaines catégories d’employés d’inscrire leur temps de travail de manière simplifiée.

Le Conseil des Etats a décidé hier de se mêler à la discussion. Il a en effet adopté une motion d’ordre demandant qu’une motion déposée par le Conseiller aux Etats PDC, Paul Niederberger, soit discutée en commission de l’économie et des redevances. Paul Niederberger propose que les employés de certaines branches puissent renoncer à l’inscription de leur temps de travail.

La règlementation actuelle est aux yeux de certains cercles politiques de moins en moins adaptée à la réalité du monde du travail actuel. Employés Suisse reconnaît le besoin de plus de flexibilité au niveau du temps de travail, mais l’association d’employés met en garde contre les conséquences négatives d’une simplification du temps de travail. Inscrire son temps de travail permet de justifier ses heures supplémentaires et donc de les compenser sans que cela empêche d’organiser son temps de travail de manière flexible.

Employés Suisse va suivre de près les différents projets en cours concernant la simplification de l’enregistrement du temps de travail. « Nous n’accepterons pas des modifications qui mettent en jeu la santé des employés » déclare Christof Burkard, responsable du service juridique d’Employés Suisse.

Pour tous renseignements

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43

Identification
Contact
Recherche