JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Les salarié-e-s de General Electric s’opposent au démantèlement

Jeudi, 15. Oct. 2020

General Electric (GE) veut supprimer 562 emplois à Oberentfelden (AG). Les salarié-e-s préparent en ce moment des propositions alternatives. Avec une action de protestation devant l’usine, les employé-e-s ont exprimé aujourd’hui leur mécontentement. Ils demandent de renoncer complètement au démantèlement.

Le 11 septembre, GE a annoncé la quatrième grande vague de suppression de postes en Suisse en quatre ans. L’entreprise a ainsi trahi ses propres promesses envers les salarié-e-s et les autorités (y c. le Conseil fédéral).

Soutien des associations d’employé-e-s et du canton

Lors d’une assemblée du personnel, la représentation du personnel et les associations d’employé-e-s ont informé aujourd’hui les salarié-e-s à Oberentfelden sur la procédure de consultation et l’état de la situation. La représentation du personnel a fait appel au soutien des syndicats Unia et Syna ainsi que de la Société des employés de commerce et d’Employés Suisse. Le Conseil d’Etat argovien soutient aussi les employé-e-s dans leur demande de renoncer à la suppression des emplois.

Pas de nouvelle réduction de postes

La représentation du personnel a aussi informé sur les grands axes des solutions de remplacement qui sont actuellement élaborées d’une part au niveau suisse et, d’autre part, en collaboration avec le comité d’entreprise européen de GE, car les sites de production en France sont aussi concernés par les projets de démantèlement. L’objectif reste d’empêcher toute suppression de postes.

Action symbolique devant l’usine

Suite à cette information, quelque 300 salarié-e-s se sont rassemblés devant l’usine GE à Oberentfelden pour manifester leur mécontentement. Avec le message « STOP IT ! », ils se sont notamment adressés à Jérôme Pécresse, manager de GE Renewable Management en France. La production de GE en Suisse ne doit pas subir les conséquences catastrophiques des mauvaises décisions du management.

 

> Photos de l’action (dès 11h00, mot de passe : « links »)

 

Renseignements :

Thomas Bauer, président de la représentation du personnel GE, 079 332 73 22

Manuel Wyss, responsable suppl. du secteur Industrie Unia, 079 580 50 24

Diego Frieden, secrétaire central Industrie Syna, 076 478 20 05

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43

Claudia Agnolazza, communication Société des employés de commerce, 041 283 45 13

Identification
Contact
Recherche