JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Les banques ne doivent pas jouer avec l'argent mais le mettre à la disposition de la place industrielle

Jeudi, 15. Sept. 2011

Les Employés Suisse sont choqués d'apprendre que l'UBS a de nouveau perdu une énorme somme d'argent. Il est temps d'agir: les banques doivent revenir à une activité commerciale solide. L'une des principales tâches d'une banque sérieuse est de mettre des crédits fiables à la disposition de la place industrielle suisse. Pas plus tard qu'hier, le Conseil des Etats a accepté le paquet de mesures de 870 millions de francs – une petite somme si on la compare aux montants que l'UBS perd au jeu et qui doit être mise à disposition de la place industrielle suisse.

Les Employés Suisse approuvent la décision du Conseil des Etats et demandent maintenant au Conseil national de suivre cette décision (il a prévu hier d'octroyer 600 millions supplémentaires à l'armée). Aujourd'hui, le Conseil national débat de la loi sur les banques qui traite entre autres de l'importance et des risques des grandes banques pour l'économie populaire – dans l'esprit "too big to fail". Les Employés Suisse exigent que l'on mette un terme à ce jeu déplaisant que jouent les grandes banques. L'investment banking doit être dissocié des activités courantes de la banque afin de pallier le risque que les grandes banques doivent à nouveau être sauvées par les pouvoirs publics.

Contact:

Hansjörg Schmid, Communication, Tél. 044 360 11 21, Portable 076 443 40 40

Reto Liniger, Communication, 044 360 11 24, Portable 079 467 22 77

Identification
Contact
Recherche