JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

L’armée suisse se fiche de la qualité suisse

Mardi, 24. Sept. 2013

« Qualité suisse » est un slogan utilisé par le parti d’Ueli Maurer, Conseiller fédéral en charge de l’armée. Pour «  son » armée, la qualité suisse n’est manifestement plus si importante. Sinon, pourquoi est-ce que l’élimination des munitions de l’armée est-elle faite à l’étranger ? Cela a pour conséquence de supprimer 12 places de travail chez Ruag à Altdorf.

La décision est pour Employés Suisse incompréhensible. Des économies sont faites au mauvais endroit. Les spécialistes de Ruag veillaient à ce que les munitions soient éliminées de manière appropriée et propre. Des longs transports étaient évités. Qui garantit cela quand l’élimination est réalisée à l’étranger ?

Ce qui est particulièrement brutal est que la suppression de postes concerne plusieurs employés de plus de 50 ans. Ils retrouveront difficilement un nouveau travail. Employés Suisse demande à l’armée de trouver des solutions en faveur des personnes concernées en collaboration avec Ruag et les partenaires sociaux. Les personnes licenciées doivent être activement soutenues dans la recherche d’un nouvel emploi.

Pour tous renseignements

Astrid Beigel, secrétaire régionale Mitteland Employés Suisse, 044 360 11 61

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43

Identification
Contact
Recherche