JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Label NPO pour l’excellence du management

Mercredi, 12. Janv. 2011

Le 23 décembre 2010, l’Association Employés Suisse s’est vue décernée officiellement le label NPO. A quoi correspond-t-il?

L’Association s’est ainsi vue certifier que les instruments et les méthodes mises en oeuvre correspondent aux exigences du modèle de management de Fribourg (FMM) pour les organismes à but non lucratif. L’accroissement de l’efficacité, de l’efficience et de la qualité, vis-à-vis des parties prenantes, dans le cadre des missions et prestations quotidiennes, s’opère au travers d’un système de management global des plus modernes. Mais ce label n’a pas été créé inutilement – il recèle un important travail, comme le montre l’interview avec Benno Vogler, Président d’Employés Suisse, et avec Stefan Studer, gérant.

Stefan Studer, en tant que gérant, vous avez lancé il y a de cela deux ans le processus visant à atteindre la certification NPO. Qu’est-ce qui vous y a incité ?

En 2008, l’Association se trouvait en phase de changement. Après qu’un gérant intérimaire l’ait initiée, la question du perfectionnement qualitatif et de la consolidation de l’acquis s’est trouvée posée. Avec le label NPO pour l’excellence du management, on accorde une distinction à des organisations disposant d’un système de management d’un niveau d’évolution supérieur à la moyenne. En tant que nouveau gérant, il m’est rapidement apparu que pour les Employés Suisse «tout devait rester en l’état différemment» – en quelque sorte, la quadrature du cercle. Le processus de certification était pour moi, d’une certaine manière, à la fois un genre de moyen et d’objectif, pour atteindre ce but sur un «mode sécurisé» et pour adapter l’association, en même temps, aux changements intervenus dans l’environnement sociale et économique.

Pouvez-vous esquisser brièvement quels objectifs vous vous êtes assignés pour la mise en œuvre?

 

  • Montrer clairement l’objectif, communiquer et insuffler dans l’organisation la nécessaire énergie
  • Ne pas sous-estimer l’importance de la tâche
  • En cas de résistances ou d’abaissements des objectifs prescrits, ne pas faire de concessions sans raison véritable. Cela signifia aussi, entre autres, ne pas contribuer à la réalisation d’objectifs cachés ou inconscients des participants
  • Accepter des erreurs et des revers; ils faisaient partie du processus et contribuèrent aux avancées
  • Susciter, promouvoir et encourager l’atteinte des objectifs, de l’intérieur

Quels ont été les défis et les résistances les plus importantes ?

 

«La volonté seule ne suffit pas pour faire accepter des modifications» – Le succès d’un processus de certification dépend également de la disponibilité des collaborateurs à admettre des manières de travailler revues. D’une part, il leur faut développer une disponibilité générale pour de nouvelles manières de procéder, d’autre part, il leur faut percevoir le chemin emprunté par l’Association comme étant le bon. A cet égard, le plus grand défi a certainement été de surmonter l’obstacle critique du consentement.

De quelle(s) obligation(s) ce label est-il assorti?

La certification ne fait qu’attester que le Bureau travaille en utilisant des processus définis, fondamentalement aptes à générer un certain degré de qualité. Il n’est donc pas possible de faire des déclarations annonçant que la qualité des prestations fournies est effectivement assurée. Dans cette optique, dans le cadre de notre action quotidienne, nous avons à l’avenir l’obligation d’apporter la preuve que là où le mot de Qualité est affiché sur la sonnette de la porte, la culture de la qualité s’est effectivement installée.

Lorsque, aujourd’hui, vous vous remémorez l’ensemble du processus, quel est le plus grand bond en avant des Employés Suisse?

La motivation des collaborateurs a pu être accrue de manière significative. L’Association est aujourd’hui en état d’être réactive rapidement et avec souplesse, face à des situations constituant autant de défis, dans la mesure où les collaborateurs décident rapidement et où, à tous les niveaux, une culture du dialogue a été édifiée. Des solutions pratiques ont pris le relais du raisonnement en terme de statut. Ainsi, selon moi, un trait clair et définitif a été tiré sous le passé.

A quoi les membres de l’Association et les autres parties prenantes de Employés Suisse vont-ils s’apercevoir qu’on travaille à présent selon les principes du label NPO?

Peut-être le label NPO bénéficie-t-il à nos groupes cible plus que cela en a l’air au premier abord. Car le modèle de management de Fribourg met clairement l’accent sur les relations et la collaboration avec l’environnement de l’Association. Cela signifie, en particulier pour nos membres, que nous sommes constamment soucieux d’entretenir une relation confiante et loyale avec eux. Le déroulement fluide de leurs demandes et notre exécution rapide du travail ne sont donc pas laissé au hasard.

Où le certificat sera-t-il donc suspendu?

Quoique, à mon avis, le certificat ne soit pas véritablement une accroche publicitaire, nous le mettrons en scène, au premier plan, au niveau de l’accueil, au Rigiplatz à Zurich. En outre, un certificat sera suspendu dans chaque agence. A coup sûr, cela ne doit pas être une simple décoration – le label nous oblige tous à vivre l’exigence de qualité au quotidien. Lorsqu’est invoqué le mot de qualité, celle-ci doit être au rendez-vous.

Les questions ont été posées par Flavien Allenspach

Questions à Benno Vogler, Président Employés Suisse

Pourquoi les Employés Suisse ont-ils aspiré à obtenir ce label NPO ?

Notre objectif a été d’évoluer du statut d’association vers celui d’organisation à but non lucratif (NPO). En 2005, le Bureau a perçu qu’avec la croissance de l’Association, une séparation nette des fonctions entre Bureau et Agence devenait incontournable. Après différentes tentatives de production de règlements traitant de tel et tel sujet, il s’est rapidement avéré que de tels expédients ne reposant sur aucun concept étaient appelés à être rapidement abandonnés. Pour ce projet, les principes de management d’une organisation-association à but non lucratif tiennent lieu de structure globale et systématique et sont le vade-mecum d’une organisation adéquate.

Que signifie ce label pour l’Association Employés Suisse ?

Il offre la garantie et donne la certitude que les missions confiées à l’Association seront remplies avec qualité et efficacité. Au sein de l’Association, les missions et les compétences sont régies de manière claire. La performance devient ainsi, d’une part, mesurable et contrôlable et, d’autre part, moins dépendante des personnes. Pour les utilisateurs d’aujourd’hui et du futur, il est ainsi garanti que leurs desiderata sont et seront pris en compte avec une qualité de traitement et de soin de haut niveau, indépendamment de leurs intérêts et du poids qu’ils représentent par rapport à la politique de gestion de l’Association. Ceci offre aussi la possibilité de proposer des prestations spécifiques à des tiers.

Et que signifie ce label pour vous, personnellement, en tant que Président de l’Association?

Sécurité et engagement. Il donne la certitude que dans le cadre de travaux stratégiques et opérationnels, aucun critère important ne sera ignoré. Ceci évite de commettre des erreurs graves. D’autre part, il y a l’obligation d’agir en conformité avec les principes qu’on s’est soi-même donné.

De quel engagement ce label est-il porteur?

De vivre et d’optimiser les processus arrêtés. C’est la fin du principe du bon plaisir.

A quoi les membres de l’Association remarqueront-ils qu’à présent Employés Suisse est certifiée?

En règle générale, l’exécution du travail dans le respect des processus appropriés conduit au but. Cela signifie que ce qui sort correspond à ce qui entre. Plus rien ne devrait donc «se perdre dans les sables». Sur la base des listes de vérification, les tâches incombant à l’Association seront effectués dans les délais et seront contrôla-bles, qu’il s’agisse de l’administration des membres ou de la stratégie de l’Association, des prestations de services ou de la gestion financière.

Certificat Label NPO

Infos: www.vmi.ch

 

Identification
Contact
Recherche