JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

« la plateforme » – la voix politique forte des professionnels des secteurs des services et de la connaissance

Lundi, 03. Févr. 2020

Avec leur nouveau site Internet, les associations d’employés et associations professionnelles de la plateforme unissent leurs forces et institutionnalisent davantage leur travail politique commun.

Les professionnels des secteurs des services et de la connaissance représentent la nette majorité du marché du travail suisse (80%), mais ne sont actuellement pas suffisamment représentés au niveau politique.

Nouvelle entrée en scène de la plateforme

Le 3 février 2020, l’alliance politique « la plateforme » a lancé son nouveau site Internet, jetant ainsi les bases d’un travail politique actif. Le nouveau site Internet die-plattform.ch/fr formule des recommandations et revendications concernant une sélection de dossiers dans les domaines de l’éducation et de la politique sociale et économique. Les représentants des milieux politique et économique ainsi que les médias peuvent désormais s’abonner à l’aperçu des sessions de la plateforme et rejoindre la communauté LinkedIn.

«For a strong Swiss workforce»

Lors de sa création à l’automne 2016, dans un contexte alors fragmenté entre employés et employeurs, la plateforme avait adopté un rôle de médiateur, afin de contrecarrer le retard des réformes politiques. Depuis, la plateforme s’est établie comme une alliance politique d’associations d’employés et d'associations professionnelles indépendantes et orientées solutions. L’accent est toujours mis sur l’objectivité et la capacité de dialogue – mais aussi sur la responsabilisation et l'habilitation des professionnels. La plateforme souhaite encourager les employés à mener une vie professionnelle épanouie et à développer leur potentiel tout au long de leur carrière professionnelle. Des professionnels forts et indépendants constituent la base d’une société moderne et ouverte.

Avec ses quelque 88'000 membres, la plateforme agit dans l’intérêt majoritaire des professions de service, qui emploient actuellement 80% de la population active (avec une tendance à la hausse), et des métiers de la connaissance, le secteur professionnel qui connaît la plus forte croissance en Suisse. C’est pourquoi la plateforme revendique également une meilleure représentation de ces professionnels au sein des commissions et comités fédéraux relatifs à la politique du marché du travail.

Une politique du marché du travail tournée vers l’avenir

L’agenda politique 2020 prévoit des décisions importantes concernant les relations avec l’UE, la réforme de la prévoyance vieillesse et l’activation du potentiel de main-d’œuvre qualifiée féminine. Ainsi, la plateforme réclame un rejet clair de l’initiative de limitation (respectivement de l'initiative contre les accords bilatéraux) de l’UDC et soutient l’accord-cadre institutionnel avec l’UE. La poursuite de la voie bilatérale est indispensable pour la Suisse.

La réforme de la prévoyance vieillesse est tout aussi urgente : la plateforme demande au Conseil fédéral la mise au point d’une stratégie globale qui tienne compte de l’évolution démographique et des exigences de tous les actifs – notamment des travailleurs à temps partiel et des femmes. Aucune politique de clientélisme ne doit être menée au détriment des générations futures. Cela vaut également pour la politique familiale suisse : un congé parental et une imposition individuelle indépendante de l’état civil permettraient non seulement d’améliorer l’égalité des sexes, mais aussi l’intégration à long terme des femmes sur le marché du travail, afin de lutter contre la pénurie de main-d’œuvre spécialisée.

Plus d'informations sur www.die-plattform.ch/fr/

 

Identification
Contact
Recherche