JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Grève chez Swissmetal: L'usine de Dornach ne doit pas être touchée

Mercredi, 15. Févr. 2006

 

 

Les employés de Dornach et les Employés Suisse exhortent toutes les parties à user de bon sens et à trouver sans délai une solution qui mette fin à la grève à Reconvilier. Dans le cas contraire, ils craignent qu'il y a ait des répercussions pour l'usine de Dornach.

 

A l'occasion de l'assemblée du personnel organisée le 3 février à l'usine de Dornach, les employés de Swissmetal avaient certes annoncé qu'ils comprenaient et respectaient les craintes de leurs collègues et de toute la région de Reconvilier, mais ils avaient également souligné qu'ils avaient peur pour l'avenir de l'entreprise dans son ensemble. Ils en étaient donc arrivés à la conclusion qu'une grève ne pouvait pas être le moyen permettant d'atteindre l'objectif et la réprouvaient. Leur attitude n'a pas changé.

 

La grève dure maintenant depuis trois semaines déjà, et les fronts se sont encore durcis malgré les interventions du Conseiller fédéral Joseph Deiss et d'un médiateur. Les quelque 370 collaborateurs et collaboratrices de Dornach et les Employés Suisse n'arrivent pas à comprendre pourquoi les parties n'ont toujours pas trouvé de solution. Ils sont scandalisés par le fait que des blocus et autres mesures entravent le travail à Dornach et que les parties concernées soient aussi entêtées. Ils se font beaucoup de soucis pour l'usine de Dornach. Ils souhaitent pouvoir travailler normalement et ne veulent pas subir des désagréments à cause de l'attitude d'autrui. De concert avec les Employés Suisse, ils exigent donc des parties en présence qu'elles trouvent sur le champ une solution qui permette de poursuivre le travail à Dornach et à Reconvilier.

 

Les employés de Dornach souhaitent que les deux sites puissent collaborer afin d'assurer un avenir positif à l'ensemble de l'entreprise. Les Employés Suisse et la représentation des employés à Dornach sont prêts à offrir leurs bons services de médiation.

 

En cas de questions:

Hans-Peter Jermann, Président de la commission du personnel, 079 500 63 88

 

Christof Burkard, Chef Département juridique des Employés Suisse, 044 368 11 11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Identification
Contact
Recherche