JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Encore de nouvelles suppressions de postes chez GE - La tactique du salami chez General Electric se poursuit

Vendredi, 04. Déc. 2020

General Electric (GE) a annoncé aujourd'hui sa énième réduction de postes en peu de temps. Seraient concernés jusqu'à 83 emplois dans la division Steam Power et chez la filiale FieldCore. La manière de faire de GE consistant à annoncer de nouveaux licenciements collectifs à un rythme mensuel est irrespectueuse de son personnel. Les employé-e-s, les commissions du personnel et les organisations d'employé-e-s s’opposent également à ces suppressions de postes.

Alors que les processus de consultation sur les suppressions de postes prévues chez GE Grid (562 emplois à Oberentfelden) et GE Gas (84 emplois à Baden) sont toujours en cours, tombe un nouveau coup de massue: GE veut encore supprimer jusqu'à 83 emplois. Cette fois-ci dans la division Steam Power et dans la filiale FieldCore. Au total, 380 personnes travaillent dans ces deux unités.

Les employés ripostent

Les représentant-e-s du personnel et les associations d'employé-e-s Unia, Syna, ES et SSEC exigent que GE mette fin à sa tactique du salami visant à réduire progressivement les postes sur le dos des employé-e-s. Ils s’engageront dans la consultation pour le maintien de l’emploi.

L'année dernière déjà, les employé-e-s de GE et la population ont demandé dans une pétition l'arrêt définitif des suppressions de postes en cours et de travailler à un avenir sûr et stable pour les employé-e-s de GE en Suisse. Le 15 octobre 2020, quelque 300 employé-e-s ont également manifesté contre les suppressions prévues à Oberentfelden. Cela montre que les employés de GE ne sont plus prêts à accepter de tels affronts.

Mettre fin à la destruction des emplois

Depuis 2016, GE fait la une des journaux pratiquement chaque année avec des plans de réduction d'effectifs importants. Il semble que l'entreprise n'ait qu'une seule réponse aux difficultés : réduire ses effectifs. Les approches alternatives et constructives dans une logique industrielle n'ont pas été sérieusement envisagées par la direction dans le passé. Cela doit changer ! Des milliers d'emplois industriels ont déjà été détruits. Les associations d'employé-e-s demandent de mettre un terme immédiat aux démantèlements. La destruction délibérée d'emplois doit cesser immédiatement. GE doit expliquer de manière transparente comment la production existante en Suisse sera maintenue à long terme.

Renseignements :

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43

Identification
Contact
Recherche