JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Empolyés suisse dépose une demande en justice

Vendredi, 04. Mai 2012

Merck Serono conduit actuellement des négociations individuelles avec plus de 1000 employés, faute de représentation du personnel légalement constituée.

Malgré les efforts dans ce sens déployés par les Employés Suisse depuis plus d'une année, il n'a pas été possible de convaincre la direction de procéder comme dans la plupart des entreprises de cette taille en Suisse.
Les Employés Suisse déplorent profondément qu'une entreprise à la pointe de la technologie soit aussi arriérée en matière de partenariat social.
La procédure choisie par cette entreprise paraît en outre contraire au droit suisse dans la mesure suivante:

  • les conditions légales à respecter en matière de licenciement collectifs paraissent ne pas pouvoir l'être dans un délai de 3 semaine si plus de 1000 employés doivent être consultés en lien et place d'une représentation du personnel, malgré les efforts déployés par les ressources humaines en la matière;
  • d'autre part, il semble qu'une partie suffisamment importante du personnel, soit légalement relevante, se soit manifestée par l'intermédiaire du syndicat UNIA; cela aurait dû conduire la direction à prendre les responsabilités que le loi sur la participation lui attribue;
  • enfin, la partie "silencieuse du personnel" est trop choquée et craint pour son avenir pour manifester une quelconque volonté, fut-elle même reconnue par le droit suisse comme légitime

Dans ces conditions, l'association Employés Suisse, consciente de sa responsabilité dans la garantie d'un partenariat social moderne et efficace, déposera une demande en Justice visant à constater que l'entreprise Merck Serono a violé ses obligations découlant de la loi sur la participation ainsi que conduit une procédure de consultation totalement dépourvue de respect des objectifs poursuivis par la loi, en particulier l'article 335f CO.
Pour donner plus de poids à cette action judiciaire, les employés de Merck Serono sont vivement encouragés à se joindre à cette procédure, en contactant l'association, car elle semble la seule possibilité de retarder et, pourquoi pas, empêcher la fermeture du site genevois de Merck Serono.

 

Pour tous renseignements complémentaires:

Pierre Heger, Avocat, conseiller juridique Romandie, 079 230 51 15

Identification
Contact
Recherche