JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Employeurs, prenez vos responsabilités sociales!

Mercredi, 23. Nov. 2011

Les Employés Suisse lancent un appel aux employeurs et leur demandent de défendre la paix sociale et de soutenir la place industrielle suisse et ses employés.

C'est une banalité et pourtant une réalité: ensemble, nous sommes forts et cela est valable en période de crise tout spécialement. L'économie suisse risque de faire face à une crise et cette fois-ci, nous pourrions ne pas nous en tirer aussi facilement. Nous ne devrons pas seulement lutter contre un refroidissement mondial de l’économie mais également contre un inconvénient de taille: une surévaluation massive du franc. Elle touche l'économie exportatrice, pilier de notre économie populaire avec ses dizaines de milliers d'emplois.

Dans ce genre de situation, nous ne pouvons pas nous permettre de vivre des tensions sociales. C'est pourquoi les Employés Suisse, et les autres organisations de travailleurs, lancent aujourd'hui un appel et demandent aux employeurs et aux entreprises de prendre leurs responsabilités sociales. Il s'agit maintenant de préserver les emplois, les conditions de travail et les salaires, avec les partenaires sociaux.

Les Employés Suisse sont prêts à mener le dialogue avec les employeurs. Mais ils attendent également d'eux qu'ils répondent aux exigences suivantes:

  • Pas de réduction d'effectif dont le but unique est d'augmenter le bénéfice ou la shareholder value.
  • Recourir aux licenciements une fois tous les autres moyens épuisés: augmentation du temps de travail hebdomadaire (lorsque le carnet de commander est bien rempli), réduction du temps de travail (si la situation le nécessite), baisse des soldes de congé, mise en place d'un temps partiel pour les employés les plus âgés.
  • Pas de licenciements de spécialistes suisses "chers" pour embaucher des collaborateurs "bon marché" d'Europe. Ne pas abuser de la libre circulation des personnes!
  • Transformer les contrats de travail temporaires en empois fermes.
  • Pas de détérioration des conditions de travail. Les contrats de travail arrivant à échéance doivent être renouvelés de manière analogue.
  • Pas de réduction des salaires et pas de salaires liés au cours du dollar ou de l'euro. Les employés doivent pouvoir compter sur leur revenu. Lorsqu'il y a un bénéfice réalisé, les salaires de l'année suivante doivent augmenter.

Si ces revendications sont satisfaites, la confiance réciproque s’en trouve renforcée. Les employés profitent de plus de sécurité et abordent l’avenir sereinement. C’est la seule manière de trouver des solutions praticables pour surmonter la crise qui menace.

Contact:

Benno Vogler, Président Employés Suisse, Portable 079 379 74 30

Hansjörg Schmid, Communication Employés Suisse, Portable 076 443 40 40

Reto Liniger, Communication Employés Suisse, Portable 079 467 22 77

Identification
Contact
Recherche