JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Forte réduction sur l'offre actuelle de formation continue
  • Réduction de primes auprès des caisses maladie et des assurances

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Du sable dans les engrenages chez Bombardier – 650 emplois supprimés

Jeudi, 08. Juin 2017

Enfin plus de clarté sur le nombre d’emplois supprimés en Suisse par Bombardier. C’est avant tout des places de travail temporaires qui disparaîtront.

Bombardier a terminé une commande importante pour les CFF, mais n’a pas pu décrocher la suivante. Maintenant, l’entreprise doit supprimer 650 places de travail en Suisse d’ici 2018. 98 postes de travail sont concernés à Zurich, le reste à Villeneuve. Ce sont plus particulièrement les travailleurs temporaires qui sont touchés, quelque 500 places en moins.

Employés Suisse demande que, durant la phase de consultation qui vient de démarrer, en collaboration avec la représentation du personnel et les partenaires sociaux, des solutions soient étudiées pour diminuer le nombre de suppression de postes de travail. L’association craint que le secteur train doive aussi subir des pertes comme le secteur aviation. Une coupe trop importante aurait cependant comme conséquence d’affaiblir la compétitivité de l’entreprise et donc l’entreprise en elle-même.

De plus, Employés Suisse exige que les personnes concernées soient activement soutenues dans la recherche d’un nouvel emploi. Pour les travailleurs temporaires licenciés, Employés Suisse demande à ce qu’ils puissent aussi profiter des prestations du plan social en vigueur et de soutien à la recherche d’un nouvel emploi.

Pour tous renseignements

Pierre Serge Heger, conseiller juridique chez Employés Suisse, 079 230 51 15

Virginie Jaquet, chargée de communication chez Employés Suisse, 079 385 47 35

Depuis bientôt 100 ans, Employés Suisse est la voix des employés de la classe moyenne et représente leurs intérêts au sein de la politique et des entreprises.

Dans le cadre du partenariat social, de manière constructive et fiable, l'association s'engage en faveur de bonnes conditions de travail, de salaires équitables et d'emplois sûrs, pour le bien de la société et de l'économie.

Employés Suisse propose à ses membres une offre complète et adaptée à leurs besoins en matière de formations continues, de conseils, de prestations et d'informations – pour encourager leur développement personnel.

Login
Kontakt
Suchen