JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Délocaliser des places de travail et augmenter le temps de travail ne vont pas ensemble

Jeudi, 16. Avr. 2015

Landis & Gyr veut délocaliser le montage des compteurs de Zoug à Corinthe en Grèce. Cela concernerait 50 places de travail. En parallèle, l’entreprise examine la possibilité d’augmenter l’horaire hebdomadaire de travail de 40 à 43 heures en appliquant l’article de crise 57 de la CCT MEM.

Négocier ces deux mesures en même temps ne fais pas sens. La représentation des travailleurs de Landis & Gyr doit, durant la phase de consultation qui dure jusqu’au 8 mai, engager toutes ses forces pour sauver les places de travail en Suisse. La négociation d’une augmentation du temps de travail éventuelle doit être repoussée après la phase de consultation.

Employés Suisse demande au management de Landis & Gyr d’examiner durant la consultation de manière approfondie des alternatives à la délocalisation des places de travail vers la Grèce. Il faut plus particulièrement clarifier si une augmentation du temps de travail conjuguée avec d’autres mesures d’économie pourrait suffire à maintenir les places de travail en Suisse. Employés Suisse attend du management de Landis & Gyr qu’il intègre activement les travailleurs dans ces réflexions.

Pour tous renseignements

Astrid Beigel, secrétaire régionale Employés Suisse, 044 360 11 61

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43

Identification
Contact
Recherche