JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Crise du franc: Employés Suisse demande au conseiller fédéral Schneider-Ammann des mesures de soutien immédiates

Lundi, 08. Juin 2015

L’industrie MEM est particulièrement malmenée par la crise du franc. Afin qu’aucune précieuse place de travail ne disparaisse, Employés Suisse demande au conseiller fédéral Schneider-Ammann de donner un coup de pouce rapidement et simplement à l’industrie.

Le ciel s’assombrit quotidiennement pour l’industrie MEM. Les chiffres récemment publiés par Swissmem montrent clairement que la branche souffre beaucoup du franc fort et en souffrira encore. « Si on n’agit pas maintenant du côté du Conseil fédéral et au niveau politique, l’avenir de la place industrielle suisse est fortement mis en danger », déclare Christof Burkard, directeur adjoint d’Employés Suisse. « Des milliers d’emploi sont en jeu ».

L’industrie MEM emploie plus de 330'000 travailleurs. De chaque place de travail dans l’industrie dépendent d’autres places de travail chez les fournisseurs, les chercheurs, les prestataires de services. L’industrie MEM fournit une contribution essentielle à notre économie et à notre prospérité. Un coup d’œil sur nos pays voisins montre que dans les pays où l’industrie est forte (Allemagne et Autriche), le chômage est plus bas que dans les pays où l’industrie perd en importance (comme l’Italie et la France). « Nous ne pouvons pas nous permettre un déclin », cela est clair pour Christof Burkard.

Employés Suisse, l’association d’employés la plus forte de la branche MEM a adressé une lettre au conseiller fédéral Schneider-Ammann lui demandant de mettre en œuvre rapidement des mesures pour soutenir l’industrie MEM et garantir des places de travail. L’association demande plus particulièrement d’encourager l’innovation et de sauvegarder les accords bilatéraux. Il est aussi central que le Conseil fédéral s’engage activement au niveau international pour l’image de l’industrie MEM. « Nous avons besoin de plus de Bertrand Piccard et de moins de Sepp Blatter », déclare Christof Burkard.

Vous trouverez la lettre adressée au conseiller fédéral Schneider-Ammann ici. La lettre n’est disponible qu’en allemand.

Pour tous renseignements

Stefan Studer, directeur d’Employés Suisse, 044 360 11 41, 079 621 08 19,

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43

Identification
Contact
Recherche