JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

BASF - Les Employés Suisse lancent un avertissement: il ne faut rien précipiter!

Mercredi, 08. Juil. 2009

D'une part, BASF a annoncé que la société allait supprimer la plus grande partie des emplois jusqu'en 2010 en procédant à des licenciements, d'autre part, selon les informations fournies, la restructuration du groupe sera terminée en 2013 seulement.

Les Employés Suisse ne comprennent pas pourquoi il faut à tout prix supprimer maintenant des emplois alors que l'on dispose de quatre années au total. A leur avis, il ne faut rien précipiter et procéder avec soin à l'étude de mesures permettant d'éviter des licenciements hâtifs. De telles mesures sont:

  • Travail à temps partiel à grande échelle et pendant une période prolongée
    Transfert d'employés en interne
  • Appliquer des horaires de travail flexibles
  • Introduire le temps partiel pour les personnes plus âgées
  • Exploiter la fluctuation naturelle

S'il n'est pas possible d'éviter les suppressions de postes malgré ces mesures, il faudrait les réduire progressivement jusqu'en 2013. Cette approche augmente les chances des personnes concernées à trouver rapidement un nouvel emploi car le marché ne doit pas face à un nombre important d'employés arrivant en même temps sur la place. Les Employés Suisse demandent en outre à BASF de soutenir activement les personnes touchées dans la recherche d'un nouvel emploi. De plus, un plan social au contenu amélioré, valable au moins jusqu'en 2013, doit contribuer à amortir les effets sociaux.

Pour finir, le groupe lancerait un signal positif si l'ancien management de Ciba prenait ses responsabilités sociales et faisait preuve de convenance en remboursant son dernier bonus. Cela permettra de financer une partie du plan social.


Contact:
Beat Germain, Président de l'association des employés Cibav,
Tél. 024 474 43 02, Portable 079 780 55 33

Employés Suisse, Michael Lutz, secrétaire régional,
Tél. 061 260 20 12, Portable 079 798 68 41

Hansjörg Schmid, responsable Communication Employés Suisse,
Tél. 044 360 11 21, Portable 076 443 40 40

Identification
Contact
Recherche