JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Baoshida Swissmetal veut retrouver les chiffres noirs et sacrifie pour cela 21 places de travail

Lundi, 27. Janv. 2014

La direction de l’entreprise Baoshida Swissmetal a annoncé aujourd’hui la suppression de 21 postes de travail sur ses deux sites de Dornach et Reconvillier. Malgré les signes positifs de la fin de l’année et les bonnes prévisions pour l’année 2014, la suppression de places de travail n’a pu pas être évitée.

Cependant, il est étonnant que l’entreprise est attendue jusqu’à aujourd’hui pour supprimer ces places de travail. En effet, au 1er janvier 2014, une adaptation des dispositions légales a été faite. Désormais, une obligation de plan social existe dès qu’une entreprise occupant plus 250 employés licencie au moins 30 employés. Avec le nombre annoncé de postes supprimés, Baoshida Swissmetal profite ainsi de la nouvelle règlementation.

Toutefois, les partenaires sociaux ont été invités à la table des discussions par la direction de l’entreprise. Le but est de trouver des solutions permettant d’atténuer les conséquences des licenciements. Baoshida Swissmetal ayant la tête sous l’eau, il n’est pas possible pour la direction d’offrir un soutien financier aux employés concernés, mais elle est ouverte à toutes autres propositions venant des employés et des partenaires sociaux.

Le but premier des licenciements est de pouvoir retrouver le plus vite possible les chiffres noirs. Pour Alex Ertl, conseiller juridique Employés Suisse, il est important qu’il soit prévu des indemnités de licenciements rétroactifs au cas où les mesures mises en place permettent à l’entreprise de renouer avec les bénéfices d’ici deux ans. Employés Suisse demande que les employés licenciés soient activement soutenus dans la recherche d’une nouvelle place de travail et qu’aucun nouveau licenciement ne soit prononcé.

Pour tous renseignements

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43

Identification
Contact
Recherche