JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Asterix contre Alstom

Mardi, 19. Oct. 2010

Un avis de droit des Employés Suisse démontre qu’Alstom enfreint les règles du droit suisse de la participation des travailleurs (Loi sur la participation) lorsque la représentation du personnel suisse n’est pas informée simultanément au Comité d’entreprise européen sur les processus essentiels de l’entreprise.

Nous sommes en l’an 2010 après J-C. Toute l’Europe est gouvernée par un système juridique uniforme.  Toute l’Europe? Non! Un pays peuplé d’irréductible helvètes n’a de cesse de résister contre l’envahisseur juridique. La tâche n’est donc pas facile pour les directeurs d’entreprises du camp de Birchum et de Acquae Helveticae qui veulent mener une restructuration à bien....

Alstom a invité demain les partenaires sociaux en Suisse à une nouvelle séance d’information (dès 16 heures 30).  Après la confusion des dernières semaines, les Employés Suisse espèrent de la clareté sur tous les aspects de la restructuration annoncée.

Alstom enfreint les règles du droit suisse de la participation des travailleurs
Il est cependant aujourd’hui déjà clair qu’Alstom Suisse n’applique pas la loi fédérale sur la participation correctement.  Comme cela ressort clairement d’un avis de droit commandé par les Employés Suisse au Professeur Thomas Geiser, de l’université de St-Gall, le Groupe Alstom enfreint la loi suisse sur la participation en soumettant la procédure de restructuration envisagée en priorité (une idée fixe?) seulement au niveau du comité d’entreprise européen.

Cela signifie notamment que „(...) Alstom enfreint les normes de la loi suisse sur la participation lorsqu’elle n’informe pas la représentation suisse des travailleurs simultanément à la procédure de consultation du Comité d’entreprise européen sur les processus essentiels dans l’entreprise pour ce qui concerne les parties de l’entreprise ayant leur siège en Suisse. Dans la mesure où des décisions sur des licenciements collectifs en Suisse sont prises au niveau du comité d’entreprise européen et que la représentation des travaillerus suisse n’est pas consultée, l’entreprise enfreint en outre les règles sur les licenciements collectifs (…)“.

Sur la base des particularités juridiques respectives du droit suisse et des règles de l’Union européenne, les travailleurs suisses d’Alstom sont en danger d’exclusion si leur destin est discuté au niveau du groupe. En conséquence, les Employés Suisse exigent que la Suisse intègre la Directive européenne sur les Comités d’entreprise européen et l’applique, par Toutatis!


Contact:

Stefan Studer, directeur Employés Suisse, Tél. 044 360 11 11,
portable 079 621 08 19
 
Pierre Serge Heger, avocat Employés Suisse, Natel 079 230 51 15

Identification
Contact
Recherche