JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Améliorer le droit de participation des employés

Jeudi, 03. Mai 2012

Notre pays, modèle de démocratie, est un pays en voie de développement lorsque qu'il s'agit, dans les entreprises, de donner aux employés le droit de collaboration. Aujourd'hui, le Conseil national a la possibilité d'y remédier. Il vote deux motions de la Conseillère nationale Susanne Leutenegger Oberholzer qui ont été élaborées en collaboration avec les Employés Suisse. "Renforcer les droits de participation des travailleurs" et "Comités d'entreprise européens. Mettre sur un pied d'égalité salariés suisses et salariés européens". 

La première intervention a pour objectif de conférer à tous les employés de bons droits de participation – de nos jours, les différences entre les branches et les entreprises sont énormes, La deuxième intervention souhaite mettre sur un pied d'égalité les représentants des employés en Suisse et en Europe, ce qui n'est pas garanti aujourd'hui.

Les Employés Suisse attendent du Conseil national qu'il reconnaisse les signes du temps. Deux exemples tirés de l'industrie pharmaceutique montrent très clairement quel apport considérable une coopération institutionnalisée et un partenariat social vécu peuvent apporter. Chez Novartis, dès l'annonce de la réduction massive des effectifs, des entretiens ont été menés et des solutions vivables rapidement trouvées. De nombreux emplois ont pu être sauvés. Merck Serono n'a même pas de représentation du personnel en guise de contact. Trouver des solutions est donc d'autant plus difficile, ardu et pénible. Il est très peu sûr que l'on puisse sauver beaucoup d'emplois.

Quel que soit le résultat de la votation au Conseil national, les Employés Suisse continueront de s'engager en faveur d'une amélioration du droit de participation. Les idées ont été développées et sont prêtes.


Contact:

Hansjörg Schmid, Communication Employés Suisse, 
Tél. 044 360 11 21, Portable 076 443 40 40

Reto Liniger, Communication Employés Suisse, 
Tél. 044 360 11 24, Portable 079 467 22 77

Identification
Contact
Recherche