JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Alstom veut supprimer 100 places de travail en Suisse - Employés Suisse demande un replacement interne et des requalifications professionnelles

Lundi, 17. Févr. 2014

Alstom veut maintenant mettre en œuvre la suppression de postes annoncée en novembre de l’année passée. Dans l’entreprise, il y a cependant aussi des postes ouverts. Employés Suisse demande donc de reconvertir professionnellement les personnes concernées par les licenciements.

Alstom a clos la phase de consultation au niveau européen le 12 février 2014. Etant donné que la situation des commandes reste mauvaise, l’entreprise confirme la suppression de postes annoncée. L’Allemagne est massivement touchée. En Suisse, dans le secteur du gaz (nouvelles constructions), 100 places de travail doivent être supprimées. La phase de consultation est maintenant ouverte au niveau national.

Comme on peut difficilement prévoir quand la situation des commandes d’Alstom va s’améliorer, Employés Suisse invite Alstom à exploiter toutes les possibilités existantes qui puissent diminuer la suppression des postes de travail. Ceci doit notamment être envisagé :

  • replacement interne ;
  • utiliser la possibilité du chômage partiel ;
  • diminution des avoirs des vacances ;
  • encourager le travail à temps partiel ;
  • job-Sharing.

Vu qu’il y a aussi des postes ouverts chez Alstom, par exemple dans le secteur Thermal Service, Employés Suisse demande à la direction d’Alstom de proposer une requalification professionnelle aux personnes concernées par les licenciements dans le secteur gaz. Ainsi, on fait d’une pierre deux coups : on occupe un poste ouvert et on évite des licenciements.

Pour tous renseignements

Astrid Beigel, secrétaire régionale Mittelland Employés Suisse, 044 360 11 61

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43, 079 385 47 35

Identification
Contact
Recherche