JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

Alstom supprime de nouveau des places de travail - Employés Suisse met en garde contre une fuite des cerveaux

Mardi, 01. Avr. 2014

A la mi-février, Alstom annonçait la suppression de 100 places de travail dans le secteur gaz. 78 places supplémentaires devraient maintenant être supprimées dans le secteur IT ; une mutation interne n’est pas possible.

Le groupe Alstom veut dégraisser au niveau mondial son secteur IT (IS&T). En Suisse, 78 places sont victimes de cette cure. La phase de consultation débute aujourd’hui en Suisse après que celle au niveau européenne s’est terminée. Contrairement aux places de travail supprimées dans le secteur gaz, il n’est pas possible de replacer à l’interne les personnes concernées, car aucun poste n’est ouvert pour les spécialistes IT. Il faut craindre que la suppression des postes annoncée se fasse dans toute l’ampleur prévue.

Les mesures doivent être mises en œuvre jusqu’en 2016. Cette longue période donne aux personnes concernées suffisamment de temps pour chercher une nouvelle place de travail. Cependant, pour Alstom, le danger existe que beaucoup de collaborateurs du secteur IT cherchent tout de suite un nouvel emploi et quittent rapidement l’entreprise. Une fuite des cerveaux trop forte doit être empêchée ; c’est pourquoi Employés Suisse demande à Alstom de clarifier rapidement quels employés resteront dans l’entreprise et quelles perspectives auront-ils à l’avenir.

Les personnes concernées qui auraient des difficultés à trouver une place de travail doivent être activement soutenues par Alstom dans leur recherche et éventuellement par une formation continue.

Pour tous renseignements

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 079 385 47 35

Korab Macula, conseiller juridique Employés Suisse, 076 586 25 42

Identification
Contact
Recherche