JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

170 licenciements en Suisse chez GF Agie Charmilles

Mardi, 13. Janv. 2009

Les Employés Suisse ont été informé le 12 janvier, avant les représentants du personnel et les premier concernés, des sérieuses mesures de restructuration décidées par le groupe GF Agie Charmilles dans le monde et en Suisse en particulier.

En qualité de partenaire social principal de la métallurgie en Suisse, les Employés Suisse regrettent à la forme que, en raison d'une interprétation très contestable de la législation boursière, les représentants des employés n'aient pas été informés plus tôt et en particulier avant les associations d'employés et syndicats. Eu égard aux dégâts considérables dont la bourse est elle-même responsable à l'échelle planétaire, il est consternant que les employés se voient encore opposer des règles qui ont démontré leur inefficacité, voir leur toxicité.

Sur le fond, les Employés Suisse sont particulièrement inquiets des mesures radicales prises par GF Agie Charmilles dont l'exemple risque de faire tache d'huile. En particulier, ils regrettent que cette entreprise recours à des licenciements très substantiels sans envisager d'abord de recourir au chômage partiel et laisser aux représentants des travailleurs, association d'employés et syndicats proposer des mesures originales qui sont vitales pour qu'une dégradation de l'emploi en Suisse ne mette pas la classe moyenne dans une situation durablement critique.
Les Employés Suisse en appellent enfin à une collaboration étroite de tous les partenaires sociaux, autorités politiques et responsables des services cantonaux de l'emploi pour trouver les solutions créatives et durables tout en renforçant le partenariat social.

Contact:
Pierre Serge Heger, conseiller juridique des Employés Suisse en droit du travail et droit européen, 079 230 51 15; pierre.heger@employes.ch

Identification
Contact
Recherche