JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Pas le temps d’être malade!

Dimanche, 01. Déc. 2013

Albert Assidu a attrapé la grippe et est fortement enrhumé. Il se rend chez son médecin de famille qui le met en arrêt maladie à 100%. Lorsqu’il consulte son agenda après la visite chez le médecin, il devient encore plus pâle qu’il ne l’est déjà. Il a rendez-vous sur rendez-vous! Albert Assidu en conclut qu’il ne peut pas du tout se permettre d’être malade.

Albert Assidu se sent fortement mis sous pression par son employeur à travailler. Il a peur de perdre sa place de travail, s’il ne vient pas travailler. Il croit que son chef s’attend à ce qu’il travaille depuis la maison malgré son refroidissement grâce à la technologie moderne. Les primes de présence qui ont été introduites par son entreprise ne jouent aucun rôle pour lui. Albert Assidu se rend au travail.

La femme d’Albert Assidu s‘inquiète de la santé de son mari et appelle le service juridique d’Employés Suisse. Elle veut un avis juridique sur la situation.

L’employeur a une obligation de protection envers ses employés.

Le conseiller juridique d’Employés Suisse lui explique qu’en vertu de son obligation légale de protéger ses employés, l’employeur doit veiller à la santé d’Albert Assidu. Il doit aussi se soucier que les collègues d’Albert ne soient pas contaminés par son virus grippal.

Le conseiller juridique ajoute que des primes de présence engendrant de faux stimulants comme travailler malgré la maladie sont scandaleuses. Elles ne peuvent pas se concilier avec l’obligation de protection qu‘a l’employeur.

Pour résumer: l’employeur doit empêcher l’employé de travailler en cas de maladie. De son côté, Albert a l‘obligation de renoncer à fournir sa prestation de travail en cas de grippe contagieuse.

Korab Macula, conseiller juridique Employés Suisse

Le texte allemand fait foi.

Identification
Contact
Recherche