JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Mieux vaut prévenir que guérir

Lundi, 02. Mai 2016

En vertu du devoir d’assistance ancré dans la loi, l’employeur doit protéger la santé psychique et physique de ses employés.

Chaque employeur doit veiller à un bon climat de travail dans son entreprise. Ainsi, seulement, il peut garantir qu’il s’acquitte de son mandat légal de protection envers ses employés. Il ne doit pas seulement protéger la santé mentale mais aussi physique de ses employés.

La protection de la santé psychique des travailleurs

L’employeur doit respecter et protéger la personnalité des travailleurs comme un tout. Il doit veiller à préserver la moralité sur le lieu de travail et doit, entre autres, protéger les travailleurs contre un harcèlement sexuel ou du mobbing au travail.

Selon le principe mieux vaut prévenir que guérir, l’employeur ferait bien de prévenir des situations de harcèlement sexuel ou de mobbing. Il peut le faire par exemple avec les mesures suivantes : élaborer des lignes directrices, partager clairement les tâches de travail, favoriser la responsabilité individuelle des employés, infomer ses collaborateurs, mettre ne place une boîte pour les réclamations, etc. Si une situation de mobbing existe ou un collaborateur subit un harcèlement sexuel, l’employeur doit mettre en place des mesures appropriées pour protéger l’employé concerné. S’il n’entreprend rien bien qu’il soit informé de la situation portant atteinte à la personnalité, il viole son devoir de protection. En cas de violation du devoir de protection, un employé peut obtenir des dommages et intérêts et éventuellement une compensation devant le Tribunal.

Que devez-vous faire lorsque vous êtes vous-mêmes victime de mobbing ? Découvrez-le dans notre vidéo !

La santé physique des travailleurs

Les prescriptions relatives au climat dans l’entreprise touchant à la santé physique sont volontiers oubliées. La loi stipule que l’employeur doit veiller à de bonnes conditions de travail au niveau de l’ergonomie et de l’hygiène. Il doit aussi protéger les employés d’effets négatifs physiques, biologiques ou chimiques et les prémunir contre un effort démesuré. De plus, il existe des prescriptions détaillées en ce qui concerne l’éclairage, l’aération ou encore la température sur le lieu de travail. L’été arrive bientôt et avec des températures élevées. Doit-on se résigner à aller travailler même s’il fait 40 degrés au bureau. Découvrez-le dans notre vidéo !

En résumé, le climat de travail ne doit pas être négligé. Ce qui est considéré comme dérangeant dépend de la perception subjective de chaque travailleur. Chaque cas de mobbing, chaque cas de température élevée dans un bureau est différent, mais ce qui ne change pas est qu’Employés Suisse vous conseiller toujours dans une telle situation.

Caroline Hasler, avocate Employés Suisse

Dr.iur Alex Ertl, avocat Employés Suisse

Identification
Contact
Recherche