JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Au chômage à 58 ans – que faire

Vendredi, 26. Avr. 2019

Félicitas Felber a 58 ans. Elle travaille depuis plus de 15 ans comme Senior Scientist dans une grande entreprise pharmaceutique. En raison de la mauvaise situation conjoncturelle, l’entreprise se voit contrainte de supprimer 10 emplois.

Félicitas Felber est touchée par cette restructuration. L’entreprise accorde aux employés concernés des délais de congé prolongés ainsi que des indemnités de départ pour atténuer l’impact des licenciements. Félicitas Felber a de nombreuses incertitudes quant à ses options dans une telle situation.

La retraite anticipée à 58 ans ?

Le règlement de la caisse de pension de l’entreprise pharmaceutique prévoit que les employés peuvent prendre une retraite anticipée à partir de 58 ans. Félicitas Felber pourrait par conséquent partir à la retraite et utiliser l’indemnité de départ pour compléter ses avoirs de prévoyance et augmenter sa rente LPP, pour autant que le règlement de la caisse de pension l’autorise.

Même si elle décide de prendre une retraite anticipée, Félicitas Felber a toujours la possibilité de s’inscrire au chômage afin d’en percevoir les indemnités journalières. Lorsqu’un employé est licencié pour des raisons économiques et opte pour la perception de prestations vieillesse de sa caisse de pension, la caisse de chômage retient une retraite anticipée involontaire. Cela a pour conséquence un calcul de la caisse de chômage sur la base de période de cotisations complètes et ainsi une prétention complète à des indemnités journalières. Les indemnités sont ensuite réduites à concurrence du montant de la rente LPP.

Rester dans la caisse de pension précédente comme assuré externe ?

Suite à la révision de la loi sur les prestations complémentaires (LPC), il deviendra obligatoire d’offrir la possibilité de rester membre de la caisse de pension précédente à titre externe aux assurés qui cessent d’être assujettis à l’assurance obligatoire après avoir atteint l’âge de 58 ans. Avec l’entrée en force du nouvel article 47a LPP, les caisses de pension seront à l’avenir tenues de continuer à assurer les employés dans la même mesure durant deux ans supplémentaires sur demande. L’employé acquière ainsi la possibilité de continuer à accumuler des avoirs de prévoyances et de percevoir une rente au terme de son assurance à titre externe.

L’art. 47a LPP n’est pas encore en force. Le délai référendaire relatif à la révision de la LPC court jusqu’au 11 juillet 2019. A l’heure actuelle, la possibilité de rester membre à titre externe n’existe que lorsque le règlement de la caisse de pension concernée le prévoit explicitement, ce qui est rare. L’entrée en force de l’art. 47a LPP serait par conséquent un pas en avant important dans la protection des employés âgés qui perdent leur emploi quelques années avant l’âge ordinaire de la retraite.

Caroline Hasler, avocate chez Employés Suisse

Identification
Contact
Recherche