JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Forte réduction sur l'offre actuelle de formation continue
  • Réduction de primes auprès des caisses maladie et des assurances

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • teaser schmal rotharige
  • teaser schmal typ

... pour une classe moyenne qui a un avenir

Centre de compétences et de prestations

BASF prévoit une réduction fatale de la recherche et du développement dans la Suisse du Nord-Ouest

Mercredi, 26. Oct. 2016

Chez BASF, à Bâle et Schweizerhalle, 180 places de travail doivent disparaître. Employés Suisse demande un engagement en faveur du site de recherche suisse.

Récemment, une explosion sur le site de BASF à Ludwigshafen en Allemagne a secoué la population. Maintenant, c’est l’annonce que 180 places de travail doivent disparaître, durant les deux prochaines années, dans cette entreprise qui secoue la Suisse du Nord-Ouest. Dans cette région, le nombre d’emplois baissera à 350 et la recherche et le développement ainsi que les services administratifs seront touchés.

Employés Suisse trouve extrêmement inquiétant que les mesures de restructuration en Suisse touchent de plus en plus souvent le pôle d’innovation des entreprises. Il y a peu de temps, Novartis et Bernafon avaient déjà annoncé une suppression d’emplois dans la recherche et le développement.

Une perte de savoir-faire dans des domaines si centraux que la recherche et le développement serait extrêmement fatale pour toute l’entreprise. C’est pourquoi Employés Suisse demande à BASF d’examiner encore une fois la nécessite de cette réduction de postes. Il faut empêcher, par toutes les mesures appropriées, une perte de savoir-faire. De plus, Employés Suisse exige du management de BASF une preuve que le groupe veut maintenir son site de recherche en Suisse.

Pour les personnes de plus de 45 ans touchées par la restructuration, l’association demande des mesures d’accompagnement. Pour conclure, Employés Suisse suggère de développer la production-pilote lancée durant les deux prochaines années par des investissements sur les sites dans la Suisse du Nord-Ouest.

Pour tous renseignements

Christof Burkard, directeur adjoint d’Employés Suisse, 044 360 11 59, 079 768 58 98

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43, 079 385 47 35

Depuis bientôt 100 ans, Employés Suisse est la voix des employés de la classe moyenne et représente leurs intérêts au sein de la politique et des entreprises.

Dans le cadre du partenariat social, de manière constructive et fiable, l'association s'engage en faveur de bonnes conditions de travail, de salaires équitables et d'emplois sûrs, pour le bien de la société et de l'économie.

Employés Suisse propose à ses membres une offre complète et adaptée à leurs besoins en matière de formations continues, de conseils, de prestations et d'informations – pour encourager leur développement personnel.

Login
Kontakt
Suchen